Jedi Académy

Texte de Stéphanie Prin

The Force is with You !

Sortir certaines armes ludiques suffit à réaliser de vieux rêves. Entendre le premier crépitement lorsque s’allume le sabre laser, découvrir sa couleur : bleue ou rouge… A peine réalisé, un écho survient : celui du second sabre, allumé lui aussi par celle ou celui qui nous fait face.

Les sourires s’échangent, plus ou moins bruyamment selon l’âge des apprentis-escrimeurs qui découvrent le poids et testent rapidement leurs premiers moulinets.

Que l’on soit l’un des deux Apprentis, observateurs, ou bien photographe, c’est toujours aussi magique.

Pour le plaisir de manier ces objets-cultes du cinéma, cet été deux sabres lasers furent prêtés aux membres du « Cercle de Stratégie » par l’un de leurs confrères ludiques. Des sabres-lasers de compétition, pour de véritables affrontements, aux sons caractéristiques de chaque impact et aux vrombissements spécifiques des moulinets!

Jeunes Padawans !

A la surprise de tous, la jeune génération était déjà prête grâce aux cours d’escrime : de belles passes d’armes furent ainsi échangées par les 8-10 ans. Filles comme garçons étaient redoutables et surtout inlassables. N’espérez point qu’ils se fatiguent pour profiter à leur suite de cette activité d’escrime ludique !

Rey et Kylo peuvent se rassurer, la relève est déjà prête au « Cercle de Stratégie » !

Essais libres, photographie en pose ou en plein combat, avec ou sans costume …

Voici quelques conseils pour agrémenter au mieux ces moments : se procurer des costumes de différentes tailles, quelques perruques et masques. En perruque colorée, la mode extra-terrestre sera rapidement mise en valeur. Des accessoires simples sont incontournables : une corde-ceinture, un pistolet factice, et bien sûr préférer des chaussures sombres ou des bottes. Prévoir enfin l’éclairage adapté (lampes, bougies).

Les toges sombres avec capuche sont idéales pour des clichés d’ambiance, permettant en prime de garder l’anonymat tout en passant pour un Jedi ou un Sith. Porter, sous la toge, un kimono ou une chemise beige sera prévoyant pour les Jedis.

Bien entendu, penser à retirer montre et autres accessoires modernes…

Le lieu et le moment ?

Pour de l’escrime ludique, libre ou enseignée, peu importe.

Si des clichés sont attendus, autant choisir avec soin ces moments magiques. Le lieu sera éventuellement en intérieur, si les interrupteurs et autres babioles peuvent se masquer. Un couloir semi-obscur pourra faire l’affaire.

Quant aux extérieurs, un arrière-plan végétal sera parfait pour reproduire le paysage de l’une des planètes, ou bien une plage, un espace rocailleux… Idéalement, choisir un lieu fort en intensité, symbolique, pour renforcer l’effet magique de ce moment : de vieilles pierres, un site mégalithique, des ruines, une ancienne forêt (peut-être druidique)…

Les bonnes heures seront en plein jour pour l’apprentissage certes, mais quelle émotion lorsque l’on s’installe à la tombée du jour et de la nuit, y compris pour le plaisir des spectateurs. Les premiers clichés et affrontements seront ainsi dans cette lumière changeante selon les instants, tantôt nimbés de rouge et or, tantôt bleutés. Et enfin, l’obscurité, scindée par les lueurs des sabres.

Texte et photos de Stéphanie Prin